Nicolas Vanier

Naissance: le 5 mai à Dakar ( Sénégal )

  1. 2004: Le Dernier Trappeur
  2. 2009: Loup
  3. 2013: Belle et Sébastien
  4. 2017: L’école Buissonnière
  5. 2019: Donne-moi des ailes
  6. 2020: Poly
  1. Iditarod
  2. L’odyssée Blanche
  3. L’enfant des neiges
  4. Transsibérie
  5. Le triathlon Historique
  6. Coureurs des Bois
  7. L’Odyssée Sibérienne
  8. L’Odyssée Sauvage
  9. La Yukon Quest
  1. 1988: Le triathlon Historique
  2. 1988: Taiga ou le rêve Sibérien
  3. 1991: Transsibérie le mythe sauvage
  4. 1995: L’enfant des Neiges
  5. 2014: Avec mes chiens
  6. 2008: Mémoires Glaçées
  7. 2015: La Grande Course
  8. 2017: L’École Buissonnière
  9. 2019: Donne-moi des ailes
  10. 2020: Poly

    Vie: 

  • Enfance: Nicolas Vanier est né au Sénégal alors que son père y fait son service militaire. Il grandit en Sologne dans une ferme de 125 hectares, celle de son grand-père, qui lui a fait découvrir la nature.
  • Études et débuts de vie: 

    Il fait ses études au lycée agricole de Montargis. Il est lauréat de la fondation Zellidja. Il suit ensuite une formation à l’Institut supérieur technique d’Outre-Mer (ISTOM), aujourd’hui École supérieur d’agro-développement international, où il obtient son diplôme.

    Passionné par le Grand Nord dès l’adolescence, il commence ses expéditions en traversant à pied la Laponie en 1982.

    En 1983, il entreprend une traversée en canoë dans le Grand Nord québécois depuis Schefferville jusqu’à la baie d’Ugava sur les traces des Indiens montagnais. Il explore le grand nord canadien en traversant la péninsule du Nouveau-Québec-Labrador avec des traîneaux à chiens. Cette exploration fera l’objet d’un premier ouvrage, Grand Nord, et d’un documentaire télévisé pour Antenne 2, Le coureur des bois.

  • Vie: 

    En 1986 et 1987, il parcourt les montagnes Rocheuses et l’Alaska, en trois étapes, avec les moyens de locomotion traditionnels de ces régions.

    En 1990 et 1991, il entreprend la traversée de la Sibérie, partant de Mongolie pour rejoindre l’océan Arctique, pour une expédition de 7 000 km.

    En 1993, il retourne en Sibérie où il partage le quotidien d’une famille d’éleveurs nomades évènes.

    De 1994 à 1995, il entreprend avec sa femme et sa fille, Montaine, alors âgée d’un an et demi, un voyage d’un an à travers les Rocheuses et le Yukon jusqu’en Alaska. Un long-métrage, L’Enfant des neiges, sort en salles en .

    En 1998-1999, il entreprend l’Odyssée blanche, un voyage de 8 600 km en traîneau de chiens de Skagway (Alaska) jusqu’au Québec en moins de 100 jours.

    En 2004, le premier film de Nicolas Vanier, Le Dernier Trappeur, sort au cinéma. Le film relate un an de la vie de Norman Winther, l’un des derniers trappeurs du Yukon canadien.

    En 2005-2006, Nicolas Vanier parcourt son Odyssée sibérienne, un périple de 8 000 km et de 4 mois à travers la Sibérie, qu’il effectue à raison de 80 kilomètres par jour avec un attelage de dix chiens, d’Irkoutsk à Moscou. Le départ a lieu le  sur les bords du lac Baïkal, et l’arrivée se trouvait en plein cœur de la Place Rouge.

    En 2008, il tourne en Sibérie pour le film Loup, qui sort en salles en .

    En , sort le film Belle et Sébastien, dont il est le réalisateur. Une avant-première au profit de la Société protectrice des animaux (SPA) est organisée à cette occasion.

    En 2013-2014, Nicolas Vanier entreprend une traversée en traîneau à chiens de la côte Pacifique de la Sibérie jusqu’au lac Baïkal, en passant par la Chine et la Mongolie. Il en fait un film, L’Odyssée sauvage, sorti en DVD le  et diffusé sur M6 pendant les fêtes de fin d’année.

0 - 1

Thank You For Your Vote!

Sorry You have Already Voted!

dzoubout

3 réflexions sur « Nicolas Vanier »

  1. Date

    Valérie Juge

    Bonjour Sacha, Je voulais te féliciter pour le sérieux travail que tu fais régulièrement sur ton blog. La dernière interview de Nicolas Vanier était très intéressante. Pourrais-tu nous conseiller du Moliere prochainement et nous parler du thème du théâtre ? Bonne continuation. Valérie

  2. Chère Valérie,
    Je suis actuellement en train de chercher un spécialiste de Molière qui puisse nous parler de sa vie…
    Alors je pense que tu vas pouvoir apprendre plein de choses sur lui!
    À bientôt,
    Dzoubout

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Revenir en haut de page